Twitter Mairie de Rambouillet
FACEBOOK Mairie de Rambouillet

Bienvenue sur le site de la ville

Eau/Assainissement

Rapport général sur l’eau et l’assainissement

  | TelechargementsDocuments | DiaporamaDiaporama |
Version mobile

PDF - 792.9 ko
Téléchargez le rapport Eau & Assainissement

En février, une réunion de la commission consultative des services publics locaux a été l’occasion d’un rapport complet sur l’eau et l’assainissement à Rambouillet. Elle a aussi permis de répondre à certaines questions des usagers et à celles des membres de la commission. Voici les réponses aux interrogations les plus fréquentes.

Qui s’occupe de l’eau à Rambouillet ?

Si la ville est compétente en matière de production et de distribution d’eau potable, elle a confié la gestion de ce service public à un délégataire : la Lyonnaise des eaux qui a pour mission de produire, traiter, distribuer et facturer l’eau sous le contrôle des services municipaux.

Quelle est la qualité de l’eau distribuée à Rambouillet ?

Chaque forage est équipé d’une unité de traitement et en 2011, plus de 3 700 contrôles, effectués soit par l’Agence régionale de santé, soit par le délégataire, ont garanti une eau de qualité et son suivi.  Ces résultats ont été confirmés par l’ARS dans son rapport en date du 19 décembre dernier.

Pourquoi la ville doit-elle investir ?

Pour garantir aujourd’hui et demain la quantité et la qualité de l’eau que nous buvons. L’investissement représente une part essentielle de chaque facture d’eau.

La part communale « distribution d’eau » finance un programme pluriannuel en matière d’eau potable : recherche de ressources, réalisation d’unités de traitement…

La part communale « collecte et traitements » sert à financer le programme pluriannuel d’investissement porté par la ville.

La part de surtaxe du syndicat intercommunal de la région de Rambouillet (SIRR) sert à financer la gestion de la station d’épuration de Guéville.

Comment est défini le prix de l’eau à Rambouillet ?

Le prix de l’eau (HT) est composé à hauteur de 39% pour la part communale, de 33% pour la part intercommunale, 15% pour la part Agence de l’Eau/Etat et de 13% pour la part du délégataire.



 
Références : novembre 2012

- Le coût de la production, de la potabilisation et de la distribution de l’eau pour l’usager (hors abonnement) est de 1,7374€ HT le M3.

- Le coût de la collecte et du traitement des eaux usées pour l’usager est de 2,7352€ HT le M3.

 - Le coût des versements aux organismes publics pour l’usager est de 0,7737€ le M3.

Ainsi le prix de l’eau en novembre 2012 était de 5,2463 € HT par M3 hors abonnement (12,38€ HT par semestre). 

L’eau est-elle plus chère à Rambouillet ?

L’eau est assez chère à Rambouillet. Ce coût est lié aux investissements très importants tant pour l’eau potable, la rénovation des réseaux d’assainissement en ville et la mise en service d’unités de traitement pour l’eau potable, l’assainissement lui-même et notamment à la station d’épuration intercommunale (SIRR) de Gazeran-Guéville mise aux normes européennes en 2009 et 2010.

À titre de comparaison et par référence aux 5,53 € (TTC en 2012), outre les prix de l’eau dans les communes rattachées à la station d’épuration, Vieille Eglise (4,69 €/m3 en 2011) et Gazeran (6,76 €/m3 en 2011), voici les tarifs pratiqués en 2012 dans trois communes des Yvelines [1] :

- Le Chesnay : 4,42 €/m3

- Sartrouville : 3,92 €/m3

- Saint Cyr l’Ecole : 4,42 €/m3

Attention aux chiffres nationaux : la comparaison tient à la qualité et la disponibilité de la ressource en eau, à la qualité de l’épuration (très variable selon les communes), et aux investissements qui préparent l’avenir.

 

Pourquoi la taxe du SIRR n’a-t-elle pas été augmentée plus tôt ?

En 2007, la Chambre régionale des comptes préconisait à l’Etat et au précédent comité syndical de fixer la surtaxe à pas été exécutée.

À l’issue de l’analyse de l’exécution du budget 2010, lors du débat d’orientations budgétaires 2011, considérant la mise en service de la station conforme aux normes européennes et la trésorerie du syndicat, il a été décidé d’appliquer la délibération de 2007 fixant la surtaxe (1,72 €). Cette application a eu un effet significatif sur la croissance du prix de l’eau dans les communes de Gazeran, Rambouillet et Vieille Eglise.
 

Pourquoi certains abonnés ont-ils reçu des rappels ?

14 % des abonnés ont reçu en novembre 2012 une facture d’eau « sur relevé » procédant à un ajustement à la consommation réelle et qui leur est donc apparue d’un niveau plus élevé que d’habitude.

En mai 2012, pour ces abonnés, la facture « estimée » ne portait pas sur la totalité de leur consommation réelle ; c’est donc un ajustement qui a pu être ressenti comme élevé mais pour lequel le délégataire a accepté le principe, pour ceux qui le souhaiteraient, d’un échelonnement de paiement.  

[1] Source Le Parisien Mercredi 19 décembre 2012



 

 
| Plan du site | Mentions légales | Nous contacter | Lieux de Culture | Suivre la vie du site Agenda (RSS 2.0) | Suivre la vie du site Les plus récents (RSS 2.0)