Tribunes libres de Septembre 2019

Parution dans le Rambouillet Infos n° 313

 

Réseaux sociaux : vers un peu plus de Fair-Play ?

 

L’émergence des réseaux sociaux dans le débat public est une réalité aujourd’hui incontournable. Comme beaucoup de technologies de rupture, ils apportent énormément d’opportunités mais ont aussi leurs limites. À première vue, ils offrent une nouvelle liberté, celle d’être soi-même à la fois acteur des médias et d’accéder à une information ciblée instantanément. Cette faculté qui permet à chacun de disposer d’une « tribune » constamment ouverte flatte notre ego.

Le format, contraint qui nous est proposé nous pousse à des réactions rapides,brèves et parfois caricaturales.Les plateformes entretiennent aussi une dépendance en nous nourrissant via des algorithmes ingénieux d’informations qui confortent notre point de vue.

De manière contre intuitive, les réseaux sociaux ne nous invitent donc pas à aller chercher des idées différentes. La promesse initiale de rapprocher les gens en leur permettant d’accéder facilement à des avis divergents ne serait pas tenue. Nous serions plutôt confortés dans nos préjugés.

De la même manière, si les réseaux sociaux sont un outil d’expression accessible à tous, il est tentant de les utiliser pour convaincre à tout prix, quitte à les détourner via de faux comptes relayant de fausses informations… l’outil est ainsi utilisé tant pour lancer des révolutions que pour monter une campagne de désinformation.

Plus près de nous, nous voyons apparaître de plus en plus de « joutes » où les outrances des uns succèdent aux indignations des autres pour mieux attirer l’attention dans une quête désespérée de nouveaux followers souvent au détriment des causes que l’on défend. Nous connaissons les outrances des extrêmes,elles doivent être dénoncées, j’ai toujours été clair à ce sujet mais publier des salves de tweets indignés ne permettra jamais de lutter contre les idées manichéennes de repli sur soi !

Elles pourraient au contraire donner à ces idées que l’on combat un écho plus important !
Le monde n’est ni blanc ni noir, si de nombreux électeurs se détournent des partis dits de « gouvernement » peut-être attendent-ils des réponses concrètes ! En fait, si Twitter est parfait pour relayer une idée, encore faut-il en avoir une ! La communication ne peut à elle seule remplacer l’action.

C’est dans cet esprit que j’ai souhaité que les réseaux sociaux de Rambouillet s’inscrivent. Nous les utilisons comme un vecteur simple et facilement accessible pour mieux relayer l’information municipale et permettre aux Rambolitains d’être tenu informés de ce qui se passe dans leur ville.À l’approche de nouvelles échéances électorales,les réseaux sociaux permettront à chacun d’exprimer son point de vue ou de faire des propositions, il s’agit certainement d’une bonne nouvelle !

Pour un débat apaisé et constructif, Il nous faudra néanmoins être prudent et respectueux des uns et des autres en respectant quelques règles simples :
-Éviter d’invectiver personnellement ceux qui portent des idées différentes ;
-Respecter ses adversaires
-Ne pas initier de rumeurs via des « fakesnews » ;
-Ne pas non plus considérer toute information« contrariante » comme des fakesnews ;

Bref soyons vigilants, soyons fair-play ! Sachons être responsables dans la manière dont nous informons ou nous tenons informés !

Le Maire de Rambouillet

 

Une Ville fière de son patrimoine

 

Rambouillet en tant que Ville d’Art et d’Histoire,Ville impériale et Ville classée station tourisme est fière de son patrimoine local dont la Bergerie Nationale qui accueille tous les ans environ 100 000 personnes dont une grande partie de Rambolitains.

Ainsi, nous contribuons annuellement aux maintiens et à la restauration de ce patrimoine grâce à un partenariat État/Ville/Bergerie Nationale (CEZ – Centre d’Enseignement Zootechnique).

Depuis le début du mandat, nous avons réalisé plusieurs travaux de restauration notamment grâce à des fonds récoltés par l’organisation du Pari Fermier, deux fois par an.
Une salle d’exposition a également été aménagée et reçoit plusieurs expositions ponctuelles et permanentes.

J’en profite pour remercier tous les partenaires,entreprises, commerçants et artisans, particuliers, qui contribuent aux financements de projets qu’ils soient événementiels comme « Napoléon à Rambouillet» qui a été un véritable succès mais également matériels comme les tables de lecture du Paysage, l’appel à la restauration du Colombier* avec la Fondation du Patrimoine.

Un bravo également à toute l’équipe de direction et d’animation du CEZ Bergerie Nationale et aux services de la Ville pour leur travail au quotidien.Notre patrimoine et notre histoire sont notre fierté, continuons ensemble à les préserver !

* http://www.bergerie-nationale.educagri.fr/”>www.bergerie-nationale.educagri.fr/</a>bergerie-nationale/restauration-du-colombier-de-la-bergerie-nationale/

 

Leila Youssef
Conseillère municipale déléguée au domaine national de Rambouillet, à la Bergerie Nationale et au Parc du Château