Sobriété énergétique, tous concernés !

 

05 décembre 2022 :

  • Première expérimentation de coupure de l’éclairage public de 0h à 6h à partir du 6 décembre

Une première expérimentation de coupure de l’éclairage public sera menée à partir de la nuit du mardi 6 au mercredi 7 décembre dans certaines zones industrielles et parkings de 0h à 6h.

Les zones industrielles et zones d’activités économiques concernées :

  • Rue Claude Chappe
  • Rue Gustave Eiffel, route d’Orphin
  • Rue Pierre Métairie
  • Rue Hippolyte Meige
  • Rue Barthelemy
  • Rue Joseph Jacquard

Les parkings concernés :

  • Parking des Fontaines ( piscine)
  • Parking de la salle Patenotre
  • Gare routière, rue d’Arbouville  (coupure jusqu’à 5h30 en raison de l’ouverture du service)Ligne de séparation

02 décembre 2022 :

  • Le point sur les illuminations et la patinoire éco-responsable :

Consciente de sa responsabilité, la municipalité a décidé de prendre des dispositions concrètes et supplémentaires à celles déjà existantes afin de réduire les consommations d’énergie notamment sur les installations de la ville. Ainsi, la ville a souhaité maintenir l’esprit festif tout en adoptant une démarche respectueuse de l’environnement.

Ainsi, concernant les festivités de Noël, les illuminations pour les festivités de Noël sont faites en LED et leur temps d’illumination a été réduit.
Le choix de la patinoire s’est effectué en prenant en compte des critères environnementaux. L’entreprise choisie a également souhaité travailler sur une démarche respectueuse de l’environnement afin que la patinoire soit éco-responsable.

Plus d’information dans ce document : ANNEXE SYNERGLACE

 

 

17 novembre 2022 :

Dans un contexte post-covid perturbé par une situation internationale compliquée, l’explosion du coût de l’énergie impacte et impactera significativement les budgets de tous, y compris celui des collectivités locales. Face à cette conjoncture exceptionnelle, et dans un souci de responsabilité, la municipalité a décidé de prendre des dispositions concrètes supplémentaires à celles déjà engagées depuis plusieurs mois ou années afin de réduire les consommations d’énergie et de répondre aux enjeux environnementaux.

La France connaît actuellement une crise énergétique d’ampleur, résultat de plusieurs facteurs : une augmentation de la demande en énergie à la suite de la crise du Covid et la transformation des usages et un contexte géopolitique complexe qui impacte directement le marché énergétique.

La combinaison de ces facteurs se traduit par une augmentation des prix de l’énergie (gaz, pétrole, électricité) et par la baisse de la production énergétique.La conjoncture économique, avec une forte inflation, amplifie ces difficultés. C’est pourquoi, l’État a mis en place un plan de sobriété énergétique visant à baisser la consommation énergétique de10% par rapport à 2019. Si la Ville n’a pas attendu cette crise de l’énergie pour réduire ses consommations,aujourd’hui il faut aller plus loin !

 

Les actions de la ville

Création d’un comité de sobriété énergétique

• Comité stratégique d’analyse, de contrôle et d’évaluation, et de propositions concrètes et réalistes à court, moyen et long terme en matière de sobriété énergétique
• Création d’une charte des écogestes

 

Renouvellement du parc automobile de la ville
• Remplacement et rajeunissement progressif des véhicules communaux. Depuis 2018, remplacement des véhicules vieillissants par des véhicules électriques.
• Incitation à l’écoconduite et au covoiturage.

 

Marché global de performance énergétique (Rambouillet infos n°324)
• Remplacement progressif de l’éclairage public en LED à partir de 2023 sur 2 ans.
• Gestion d’une infrastructure connectée via les candélabres (lampadaires).
• Modulation de l’éclairage public de minuit à 5 heures du matin.
• Expérimentation de l’extinction des zones d’activités économiques.

 

Régulation du chauffage :
• Mise en chauffe des bâtiments communaux reculée par rapport aux années précédentes (sauf pour les crèches où l’allumage du chauffage a été retardé mais rallumé plus tôt que les autres bâtiments pour le bien-être des tout-petits).
• Diminution de la température à 19°C dans les bureaux et adaptation du chauffage dans les bâtiments communaux en fonction de la typologie des salles et des utilisations.

 

Sensibilisation aux écogestes
• Des agents municipaux
• Des utilisateurs des bâtiments publics
• Des commerçants
• Des Rambolitains par le biais de campagne de prévention

Agissons ensemble !
Le secteur résidentiel représente à lui seul 30 % de la consommation d’énergie en France. Sans même que nous en soyons conscients, certaines mauvaises habitudes alourdissent notre facture. Pourtant de simples gestes permettent de réduire notre consommation énergétique, tout en agissant pour la planète. Ensemble, adoptons la sobriété énergétique au quotidien !