La Maison de l’accueil et de l’action sociale – anciennement CCAS

L’accueil, l’écoute, le soutien, l’accompagnement, l’information et l’orientation telles sont les missions de la Maison de l’accueil et de l’action sociale.

Maison de l’accueil et de l’action sociale
19, rue de Clairefontaine
78120 Rambouillet

Tel. 01 34 83 84 18

Le CCAS devient Maison de l’accueil et de l’action sociale

Le CCAS devient Maison de l’accueil et de l’action sociale« Tête de réseau de l’action sociale municipale, le CCAS est une équipe de femmes et d’hommes engagés, qui travaillent en complémentarité avec les autres acteurs : le Conseil général des Yvelines, le réseau gérontologique, l’Instance de coordination sud Yvelines, le Centre hospitalier, les EHPAD, la Maison départementale pour les personnes handicapées, les associations caritatives et les nombreux bénévoles qui contribuent à apporter de l’aide et de l’espoir », analyse Michèle Poulain, l’élue déléguée aux affaires sociales. Et d’affirmer : « à Rambouillet, la politique sociale est animée de la volonté d’anticiper, d’analyser, de prévenir et d’accompagner, c’est-à-dire de maintenir le lien social dans la ville ».

Une nouvelle appellation définit les différentes actions menées par les Services du CCAS, plus évocatrice de ses réelles missions :

  • L’accueil,
  • L’écoute et le soutien,
  • L’accompagnement social,
  • L’information,
  • L’orientation.

Pourquoi Maison de l’Accueil ?

Parce chaque Rambolitain qui le souhaite peut y obtenir une écoute attentive, des conseils, une information et si besoin une orientation.

Pourquoi Maison de l’Action Sociale ?

Parce que c’est là que s’organise la politique d’action sociale menée par la ville. Il s’agit d’y exprimer une solidarité active en lien avec les partenaires, afin de répondre efficacement aux problématiques rencontrées par certains de nos concitoyens.

Désormais, La Maison de l’Accueil et de l’Action Sociale abritera trois grands secteurs d’interventions animés par des responsables(Administrateurs du CCAS).
Ils sont les acteurs déterminants pour mener des projets, des actions.

Trois pôles : maintien à domicile, aînés et handicapés

Ce pôle organise les interventions en direction des personnes âgées et/ou handicapées en proposant de nombreuses  prestations de maintien à domicile telles que :

Le portage de repas

La téléalarme

Les cartes de bus

Il assure les obligations d’aide sociale légale en offrant un accompagnement dans la constitution des dossiers :

• D’aide sociale hébergement (placement personnes âgées ou handicapées)
• D’obligation alimentaire (dans le cadre des dossiers de placement)
• De carte d’invalidité, de priorité, de stationnement
• D’aide personnalisée autonomie
• De carte de transport

Gestion de la résidence « Le Bon Vieux Temps »

À compter du 1er janvier 2010, la Maison d’accueil et de l’action sociale devient gestionnaire de la Résidence (Établissement d’hébergement pour personnes âgées autonomes – EHPAA). Elle assurera, pour les 115 appartements, la gestion locative, administrative, financière et l’accompagnement social dans les règles imposées par la Loi de Rénovation Sociale.
Une convention sera signée avec le Centre hospitalier pour favoriser un accueil privilégié des résidents en structure de soins et organiser et coordonner leur retour au domicile.

La constitution d’un réseau maintien a domicile

Afin d’offrir aux Rambolitains handicapés ou de 60 ans et plus un service de maintien à domicile de qualité, adapté aux besoins, l’Instance de coordination gérontologique sud Yvelines (ICSY), la Coordination handicap locale(CHL), le Centre intercommunal d’action sociale (CIAS) et la Maison d’accueil et de l’action sociale (MAAS) travaillent en étroite collaboration et réfléchissent à des protocoles de prises en charge adaptées et individualisées.

Jeunes et familles

Responsables de Pôle : Marie-Thérèse Besson et Marie Caresmel.

Ce pôle organise les interventions à destination du public jeune et mène une action en direction des familles :
• Accueil et Conseils
• Accompagnements et Orientations
• Aides matérielles (critères d’attributions en fonction des situations)

Un réseau jeunes-familles

Ce réseau établit une coordination des professionnels de L’action sociale et de l’action éducative. Il organise une prise en charge cohérente et efficace des publics ciblés.
Actuellement, une subvention versée, à l’Association IFEP, par le Conseil Général et le « CCAS » permet de mener une action de prévention et d’éducation sur la ville.
De même des fonds du « CCAS » et de la DDASS financent les actions du Point Accueil Ecoute Jeunes (écoute psychosociale anonyme et gratuite).

Un partenariat intra-institutionnel :

Il s’organise entre les services du Département éducation jeunesse, l’association IFEP (éducateurs de rue), le psychologue du Point Accueil Ecoute Jeunes et les services de la Maison de l’accueil et de l’action sociale pour favoriser les échanges et coordonner la prévention spécialisée de la commune. Il peut associer, dans ses actions de prévention, une intervention de la police municipale.

Un partenariat extra-institutionnel :

Il regroupe des professionnels intervenant auprès des jeunes et des familles. Ces partenaires sont :
• Le Conseil Général (Services du territoire d’action sociale sud Yvelines)
• L’Éducation nationale (Proviseurs des collèges et lycées, Services infirmiers et sociaux, médecins scolaires …)
• La Mission locale
• Les Institutions de soins (Centre hospitalier, Centre Montaigne, Centre d’alcoologie…)
• La Protection judiciaire de la jeunesse…

 

Solidarité

Responsables de Pôle : Catherine Moufflet et Jacques Allorant.

Ce pôle organise et régule les interventions de solidarité à destination d’un public en situation de précarité. Il tend vers la construction d’une action sociale de territoire concertée et complémentaire.
Il s’articule autour de réseaux locaux où la Maison de l’Accueil et l’Action Sociale tient un rôle de coordinateur ou d’animateur privilégié.
Il mène une action de concertation et de collaboration avec l’ensemble des partenaires.

Le réseau solidarité Rambouillet

Ce réseau a été créé à l’initiative d’Associations œuvrant dans l’aide au plus démunis (Croix Rouge, Conférence Saint Vincent de Paul, Restos du Cœur, Secours Catholique, Paroisse de Rambouillet).
En lien avec la Maison d’Accueil et de l’Action Sociale (CCAS), ce réseau permet d’organiser et de coordonner les actions des acteurs caritatifs de la ville, confrontés à des problématiques communes de prises en charge, d’accompagnement et d’orientation de personnes en situation précaire ou d’exclusion.

Les membres du réseau poursuivent des objectifs communs :

Garantir une prise en charge sociale adaptée aux populations ciblées,
Favoriser la coordination et la collaboration des différents acteurs du réseau dans un souci d’efficacité,
Harmoniser la prise en charge des personnes en leur permettant l’accès aux droits et en les orientant vers les structures professionnelles compétentes,
Contribuer au développement et à la diversification des réponses apportées,
Améliorer la communication entre les différents partenaires du secteur social,
Jouer un rôle de veille sociale,
Refuser que la précarité et l’exclusion soit une fatalité et donner les moyens à l’individu de se reconstruire.

La participation de la Maison d’Accueil et de l’Action Sociale au Réseau Solidarité Rambouillet s’inscrit dans une nouvelle dynamique des prises en charge et des complémentarités solidaires. Il convient de se mobiliser ensemble dans la lutte contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion.

Un réseau partenarial extra-institutionnel

Sans mutualisation des moyens de l’ensemble des acteurs sociaux et médico-sociaux de la ville, il ne saurait y avoir aujourd’hui efficacité et rationalité dans l’Action Sociale.
Ce réseau extra-institutionnel permet l’identification des situations problèmes avec l’ensemble des partenaires institutionnels ou associatifs et crée une dynamique collective sur la question de l’accès aux soins et aux droits des personnes en précarité rencontrant des problématiques multiples : santé, travail, logement, budget…

La participation de la Maison de l’Accueil et de l’Action Sociale à ce réseau permet d’animer et/ou construire avec des partenaires des réunions de réflexions collectives pour apporter des réponses appropriées aux populations ciblées. C’est une forme moderne d’organisation rationnelle pour optimiser les prises en charge.

L’ensemble des intervenants institutionnels ou associatifs des domaines médico-sociaux est représenté au sein de ce réseau. Les relations qu’ils y tissent permettent de développer la forme d’action la plus adaptée aux réalités du territoire et aux problématiques rencontrées.

Pourquoi ce travail en réseau multi-partenarial ?

Parce que Travailler Ensemble permet d’être plus objectifs et de prendre en compte la dimension humaine.
Entre les exigences économiques et politiques et les exigences d’un travail humain auprès de personnes en grande difficulté, il existe de nombreuses possibilités qu’il convient d’articuler et de coordonner pour une meilleure efficience.
La complexité des situations individuelles et la spécialisation des services d’action sociale rendent nécessaire la coordination entre les divers acteurs sociaux.
C’est construire du sens.